Les Films attendus

Attention tous tomes suivants le premier peuvent contenir des SPOILER !!!

mercredi 27 mars 2013

Les Radley - Matt Haig


Les Radley - Matt Haig

Résumé :

ILS N'ONT QU'UNE ADDICTION : LE SANG.

Mais depuis plus de vingt ans, ils ont décidé de renoncer à leur péché mignon et de se désintoxiquer. Pas facile d'être un vampire urbain au XXIe siècle !
Dans une banlieue british tout ce qu'il y a de plus respectable, la famille Radley essaye désespérément de se comporter comme «des gens normaux».
Mais des vampires de souche peuvent-ils définitivement refouler leurs désirs et leurs instincts ? Pas sûr...



Broché: 350 pages
Editeur : ALBIN MICHEL (1 octobre 2010)
Collection : LITT.GENERALE


Extrait :

17, Orchard Lane

C'est un coin tranquille, surtout la nuit.
Trop tranquille, penseriez-vous, pour abriter le moindre monstre dans ses jolies allées ombragées.
Et de fait, à trois heures du matin dans les rues de Bishopthorpe, il est facile de croire le mensonge dans lequel se complaisent ses habitants, à savoir que c'est l'endroit idéal pour de bonnes gens paisibles, qui mènent une vie sans histoire.
À cette heure, on n'entend d'autres sons que ceux de la nature elle-même. Le hululement d'un hibou, l'aboiement lointain d'un chien ou, par une nuit venteuse, le murmure ténébreux de la brise dans les sycomores. Même si vous vous postiez dans la grand-rue, juste devant la boutique de déguisements, le pub, ou le traiteur Au Glouton affamé, vous entendriez rarement le moindre bruit de circulation, et ne verriez pas le graffiti insultant qui décore l'ancien bureau de poste (encore que le mot TARÉ soit lisible avec un petit effort).
En dehors de la grand-rue, si vous alliez vous promener la nuit dans un endroit tel que Orchard Lane et passiez devant les maisons anciennes où habitent avocats, médecins et comptables, vous trouveriez toutes leurs lumières éteintes et leurs rideaux tirés, de façon à se calfeutrer pour la nuit. Ou du moins, avant d'arriver au numéro dix-sept, où vous remarqueriez à travers les rideaux une lumière à une fenêtre d'en haut.


Avis de Didine : 

Je n'ai malheureusement pas fini ce livre car je me suis surprise à lire en diagonale de nombreuses pages ... ce n'est pas bon signe...
Selon moi, et cela reste simplement mon avis, il n'y a pas assez d'action, je me suis arrêtée à la 195ème page (le livre en compte 410) et il ne se passe tout simplement rien : Une famille de vampires qui vit comme les humains, les parents cachant à leur enfants leur véritable nature, jusqu'à ce que la plus jeune fille, Clara, laisse son instinct prendre le dessus et "boit" l'un de ses camarades. J'ai insisté (je ne lâche pas facilement) et lorsque l'oncle vampire sans remords arrive, je me suis dit que le courant du livre allait changer ... et bien pas jusqu'à la moitié du livre...
Mais que ceci ne décourage pas à la lecture de ce roman, les goûts et les couleurs...







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...