lundi 23 janvier 2017

Les Idoles du Stades tome 8.5 Le cerle d'engagement - Jaci Burton


Les Idoles du Stades tome 8.5 Le cerle d'engagement de Jaci Burton

Résumé :

Véritable as de la glace, Trick ne se doute pas
 qu’elle est également sa pire ennemie…
Après une interruption d’un an, Patrick « Trick » Niemeyer, superstar du hockey, replonge dans sa liaison torride et sans attaches avec la danseuse Stella. Déjà échaudée par une histoire dont elle ne parle jamais, Stella refuse d’y voir une relation sérieuse, même si Trick, lui, a envie d’autre chose… En cette période de Noël, le jeune homme tient à lui offrir son cœur au pied du sapin. Convaincu que Stella est la femme de ses rêves, il va devoir faire fondre le mur de glace qu’elle a érigée autour d’elle s’il veut l’empêcher de s’enfuir.

Poche: 207 pages
Éditeur : Milady Romance (9 décembre 2016)
Collection : Sensations


Extrait :

Chapitre 1 :
" - À ton tour, Patrick, lança Avery.
  Il joua son coup et, lorsqu'il eut terminé, il attrapa une autre bière pour se repositionner contre le mur, tâchant de ne pas observer Stella de manière trop flagrante tout en la gardant à l'œil malgré tout.
  La jeune femme, encore en grande discussion avec son amie, ne lui avait toujours pas glissé le moindre regard.
  Il brûlait d'envie de lui parler. Il pouvait bien aller lui dire bonjour, ne serait-ce que par simple politesse, non ? Le contraire aurait été grossier, et il n'avait rien d'un rustre. Après tout, ils se connaissait bel et bien ; au pire, il prétexterait devoir se coucher de bonne heure... avec ou sans elle.
  Il s'éloigna du mur et se dirigea vers les deux jeunes femmes."

 Holiday On Ice

Avis de Lili : 

    Cette nouvelle est très torride et sensuelle. Les deux protagonistes se connaissant avant ce petit tome, tout se passe très vite.

   Patrick Niemeyer est le coéquipier de Drew Hogan (tome 7), il joue donc pour les Traverlers de New York. C'est un homme drôle, sexy et décontracté malgré sa célébrité. Il est aussi très possessif vis à vis de Stella.
Stella Slovinski est l'amie de Caroline Preston (tome 7), et une grande danseuse à Broadway. Sa carrière passe en priorité, donc les relations pour elle c'est à court terme, soit non-durable. Elle a vécu une ancienne relation avec beaucoup de souffrance. C'est une femme forte et courageuse, tout en étant douce.

    La narration est à la troisième personne, en alternance entre les points de vue de Patrick et Stella. La relation entre nos deux protagonistes est très agréable, Stella et Patrick ont une bonne alchimie. Leurs ébats sont torrides et tendres, non vulgaires.

   Un moment de lecture bien sympathique, court mais juste ce qu'il faut pour une belle romance.



Hopeless tome 2 Losing Hope - Colleen Hoover


Hopeless tome 2 Losing Hope de Colleen Hoover

Résumé :

À six ans, Dean Holder a assisté impuissant à l'enlèvement de sa voisine, la petite Hope.
Dix ans plus tard, c'est sa sœur jumelle, Less, qu'il a perdue brusquement.
Aujourd'hui, après une année difficile, il s'apprête à abandonner ses études. Mais une rencontre imprévue bouleverse ses plans : au premier regard, Sky le désarme et lui rappelle cruellement Hope. 
Pour passer plus de temps avec elle et tenter de percer son mystère, Holder décide de réintégrer le lycée...

Broché: 416 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (19 janvier 2017)
Collection : Territoires

Extrait :

Chapitre deux et demi :
"Less,
... Bien sûr, la seule qui  hante tout le monde pour l'heure, c'est «pourquoi elle a fait ça ?». Mais je ne te la poserai pas pour deux raison.
1) Tu ne risques pas de me répondre puisque tu es morte.
2) Au fond, je crois que le pourquoi, je m'en fiche un peu. Rien de ce qui se passait dans ta vie ne pourrait justifier ton geste. Mais ça, tu le sais sans doute déjà, si tu peux voir maman d'où tu es. Elle est totalement anéantie.
  Tu sais, jusqu'ici je ne savais pas vraiment ce que cela signifiait. je pensais qu'on l'avait été après la disparition de Hope. Ce qui lui est arrivé a été tragique, c'est sûr, mais ce qu'on a éprouvé à l'époque n'était rien comparé à l'état dans lequel est maman aujourd'hui. Elle est complètement anéantie. 
...
Tu me manques tellement je suis vraiment désolé de ne pas avoir été là pour toi, pas capable de voir que tu mentais chaque fois que tu me disais qua ça allait.
  Alors, en fait, si : pourquoi Less ? Pourquoi t'as fait ça ?
H."

Couverture : Hopeless, tome 2 : Losing Hope

Chapitre sept :
" ...
  Alors que je range l'argent, et c'est à ce moment-là que du coin de l'œil je sens sur moi le regard de quelqu(un dans la file voisine. Une fille m'observe, sans doute pour essayer d'attirer mon attention comme l'a fait Shayna/Shayla. Pourvu qu'elle ne s'y mette pas aussi avec cette voix de bébé.
   Je jette un rapide coup d'œil en coin. Je voulais vraiment éviter de réagir, mais quand on vous dévisage aussi intensément, difficile de regarder ailleurs. Cependant, à la seconde où mon regard se pose sur elle, mon sang se glace.
  J'ai beau essayer comme un fou de chasser la vision qui s'offre à moi, je ne peux plus m'en détacher.
  Mon cœur se fige.
  Le temps se fige.
L'univers entier se fige.
  Mon simple coup d'œil se transforme malgré moi en un regard intense et appuyé.
  Je reconnais ces yeux.
  Ce sont ceux de Hope.
..." 

Avis de Lili : 

     Ce second tome est comme une relecture de ce tome, mais différente puisque nous avons la version de Holder. Le premier tome étant sorti en France en 2014, c'est sympathique de redécouvrir ce roman après tant de temps. La lecture est plus appréciable et plaisante grâce à ce temps d'écart.

    Dean Holder est très protecteur envers sa sœur, Less. Il l'a couve dans tous les sens du terme, il la protège de son petit-ami, de ses tristesses avec des câlins, ... jusqu'au jour où Less part pour toujours. Tout refait surface les souvenirs jusqu'à la disparition de leur amie d'enfance Hope, et Holder est comme «anéanti». Arrive sa rencontre avec Sky, un regard est tout bascule.

      Sky a une très bonne répartie, mais aussi de la patience. Grâce au précédent tome nous la connaissons très bien.
 Holder est un jeune homme excessif, voire lunatique. À un moment il est très calme, posé et patient, puis une contrariété, et il est en colère.  Nous  suivons Holder dans ces tourments à propos de l'identité de Sky. Ses erreurs passés, ses occasions manqués, et son passé, il regarde s'en cesse en arrière. Mais il ne faut pas perdre espoir de trouver l'unique personne qui vaut toutes les souffrances du monde.

    La plume de l'auteur est toujours au rendez-vous, soit aussi sublime et magnifique. La narration du point de vue d'Holder est une agréable surprise. Nous vivons tous les événements déjà vus (tome 1) à travers d'autres sentiments et une nouvelle façon de les appréhender. 

    Une agréable surprise de redécouvrir les personnages et leur sombre malgré tout belle histoire. Prochaine histoire au mois août avec Daniel et sa mystérieuse inconnue du placard 


dimanche 22 janvier 2017

Grant Lake Stories épisode 3 Super Connard et elle - Clémence Lucas

Super Connard et moi - Épisode 3 : Super Connard et Elle (Black Moon Romance) par Lucas

Grant Lake Stories épisode 3 Super Connard et elle de Clémence Lucas

Résumé :

Betty est une Super Connasse, et elle le revendique. Le grand amour, très peu pour elle. Elle préfère de loin sortir avec ses amis et enchaîner les aventures d'un soir.Aussi, lorsque Rick, le Super Connard par excellence, la drague le temps d'une nuit, elle met un point d'honneur à lui résister ? et à profiter des verres gratuits qu'il lui offre. Il est hors de question qu'il soit le seul à s'amuser ! Très mauvaise idée. Car tout le monde le sait : quand un Super Connard et une Super Connasse se tournent autour, ça fait des étincelles? 

  • Format : Format Kindle (738 KB - 146 pages)
  • Éditeur : Hachette Black Moon (16 décembre 2016)

Extrait :

Chapitre 1 : Betty :
« Non mais, il manquerait plus qu’il vienne m’offrir un verre !
  Comme s’il avait entendu mes pensées, il s’installe à ma table en m’offrant son célèbre sourire qu’il croit irrésistible – et qui ne me touche même pas.
  Mais oui, Betty, bien sûr, on y croit toutes ! Bon, ça va… peut-être un peu… il faudrait être nonne pour ne rien ressentir face à lui !
- Alors Betsy, ça va ?
- Sans déconner, Super Connard. C’est trop compliqué de te rappeler mon prénom ?
- J’ai toujours pensé que les noms étaient superflus, dit-il en buvant une gorgée de son whisky.
- Sans blague, pesté-je entre mes dents.
- Et si je te disais qu’en réalité, je me rappelle du tien… Tu en penserais quoi ?
- Que ce serait un exploit !
- Tout de suite les grands mots ! Je me rappelle bien de celui d’Izzy…
- Pas étonnant, t’étais amoureux d’elle ! le coupé-je.
  Il manque de s’étouffer en buvant et recrache sa boisson.
- A-mou-reux ? N’importe quoi !
- Mais oui, Ricounet, rassure-toi comme tu peux !
- T’es toujours aussi désagréable ?
- Seulement avec toi, répliqué-je d’une voix angélique en battant exagérément des cils.
- T’as vraiment un grain, Betty !
  Là, c’est moi qui manque de m’étrangler.
  Super Connard connaît réellement mon prénom ! »



Chapitre 2 :Rick :
« …
- Je suis un mec. Quoi de plus normal ?
-Quoi. De. Plus. Normal ? insiste-elle. En plus de ça, t’es un putain de macho !
-Allez, encore les grands mots – ou, devrais-je dire, les gros mots…
  Elle me fusille du regard.
-T’es vraiment trop con.
- On m’a déjà traité de bien pire.
- J’en doute pas et je suis certaine que c’était amplement mérité !
- Quatre-vingt-dix-neuf fois sur cent, oui. Mais tu dois bien reconnaître que j’ai raison.
- J’aimerais bien qu’on m’explique pourquoi lorsqu’un mec se tape toutes les nanas de la Terre, il passe pour un don juan, mais lorsqu’une fille fait la même chose, elle est immédiatement reléguée au rang de salope ! C’est quand même dingue ! On vit au XXI siècle ! Faut savoir vivre avec son temps ! hurle-t-elle.
  Pour le coup, je dois bien reconnaître qu’elle n’a pas tort, mais qu’est-ce qu’elle veut que je lui réponde ? On ne peut pas changer les mentalités en un claquement de doigts.
- J’ai besoin d’un verre, lâche-t-elle en tournant les talons. »

Avis de Lili :


    Depuis des années, Betty a surnommé Rick, super connard. Tous deux se cherchent des poux, et surtout depuis l'histoire entre Rick et Izzy. Après une soirée bien arrosée, Betty se réveille avec un sacré mal de tête et un homme à ses côtés qu'elle n'aurait jamais pensé trouver là. Ne jamais dire jamais.

    Betty Philipps est une femme libérée, qui ne cache pas ses envies sexuelles, elle a le rôle de la «Super Connasse», de la pimbêche. Dans les premiers tomes, elle avait apporté la touche rafraîchissante, drôle et plaisante. Dans ce tome, elle est une pure merveille.
Rick Diamond, fait fonction de l'homme macho et presque insensible, le «Super Connard». Sa relation avec Izzy avait déjà installé dans son esprit quelque bride qu'une relation de couple n'était pas si mal. Maintenant que Betty est passée par son lit, elle hante ses pensées.
Ces deux personnages savent jouer. Et quel jeu !! Tout y passe jalousie, colère,.. de vrais adolescents. Ils sont aussi cinglés l'un que l'autre, et se complète à merveille.

    La narration est en alternance entre Betty et Rick. Leur prénom fait office de titre à chaque changement de chapitre. L'humour est très plaisant, voire hilarant à certain passage. L'écriture est fluide et très facile à lire. L'intrigue n'est pas très différente, c'est les personnages qui apportent tout. Enfin des personnes loin d'être parfaites, avec autant de défauts et surtout tous deux les assument.

    Ce tome est un excellent moment de détente, tout n'est qu'humour et sentiments. Betty m'avait donné une excellent impression dans les premiers tomes, dans celui-ci elle excelle. Rick est tout aussi attrayant. Une lecture hilarante, agréable et plaisante. A découvrir !

mercredi 18 janvier 2017

Off-Campus saison 4 The Goal - Elle Kennedy

zoom

Off-Campus saison 4 The Goal d'Elle Kennedy

Résumé :

Il suffit d'une nuit
 pour que tout change...

   Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays.
  Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

Mais tout va se compliquer...

  John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
  Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
  Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur.
  Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?


  • Broché: 360 pages
  • Éditeur : Hugo Roman (12 janvier 2017)
  • Collection : New Romance

Extrait :

Chapitre 2 : Tucker :
« - Moi, je n'ai pas l'impression qu'elle soit toxique, répond Hunter d'une voix traînante, pendant que je secoue mes cheveux trempés.
- Hé, Fido, bougonne Dean, va te sécher ailleurs.
  Je hausse les sourcils en suivant le regard de Hunter qui est scotché sur une brunette, de dos au comptoir. Je mate sa jupe courte, ses jambes de rêve et son épaisse chevelure noire qui tombe en cascade jusqu'au creux de ses reins. Sans oublier son cul, le plus rebondi, le plus ferme, le plus sexy que j'aie jamais eu le loisir d'admirer.
- Joli ! Je lance, avant de balancer en souriant à Dean : je parie que tu lui as déjà compté les vertèbres ?
  Il pâlit à cette idée.
- Sûrement pas ! C'est Sabrina, mon pote. Elle me casse déjà les couilles en cours tous les jours. Je n'ai pas envie qu'elle continue en dehors de la fac.
- Attends, rétorque Hunter, c'est Sabrina, celle dont Dean jure qu'elle est sa Nemesis ? Je l'ai croisée sur le campus, mais je n'avais pas réalisé que c'était elle sur le dos de qui que tu passes ton temps à casser du sucre.
- C'est bien elle, pourtant, murmure-t-il.
- Purée. Elle est super-agréable à regarder.
  Plus qu'agréable, en fait. L'illustration du mot canon, dans le dictionnaire, c'est une photo du cul de Sabrina. Ou celle des mots «magnifique» ou «régal pour les yeux», voire «sacrée bombe».
-C'est quoi le truc entre vous deux ? (Hunter lève la tête.) C'est ton ex ou quoi ?
  Dean recule.
- Putain, non !
  Le première année fait la moue.
- Donc je ne romprai aucun pacte entre potes si je tente ma chance ?
- Tu veux tenter ta chance ? Tu es dingue ! Je te préviens, cette garce va te manger tout cru.
  Je baisse la tête pour dissimiler un sourire. »

TheGoal626x960

« - Le fait que tu sois mignon ne signifie pas forcément que je sois intéressée.
Je souris.
- Un type doit bien commencer quelque part.
  Un sourire contraint lui crispe le coin de la bouche. Elle essuie sa main sur sa jupe et me la tend.
- Sabrina James. J'ai déjà entendu toutes les blague possibles sur le fait que j'étais une sorcière, et non, je ne suis pas amoureuse de Dean.
  Je lui prends la main et j'utilise ce contact pour l'attirer un peu à moi. Il faut y aller mollo avec cette fille.
- John Tucker. Heureux de l'entendre mais je dois te dire que Dean est comme un frère pour moi. On se tient dos à dos sur la glace depuis quatre ans, nous habitons ensemble depuis trois ans et je me prépare à être son témoin de mariage, en espérant qu'il sera le mien.   Cela dit, c'est mon pote, pas mon père.
- Attends, tu vas te marier ? Demande-t-elle, surprise.
  C'est marrant de me rendre compte que c'est le seul truc qu'elle a retenu de tout ce que j'ai dit.
- Si nous le faisons, répète-t-elle, c'est juste pour prendre notre pied. Pas de lendemain gênant ensuite. Pas d'échange de numéros de téléphone. »


Avis :

    Dans ce quatrième tome et le dernier de la saga, nous découvrons l'histoire de Tucker et Sabrina. La fin du tome précédent (saison 3 The Score) nous avait offert un aperçu de leur histoire.

    Sabrina est une femme qui a peu de temps pour elle, lorsque l'envie lui prend de se détendre et décompresser ce n'est que pour une soirée, une nuit. Mais quand cet homme est Tucker, tout se complique.
Tucker est un pur gentleman, il ouvre les portes aux dames, il reste ami avec ses ex, il assume ses paroles et ses bêtises... Sa rencontre avec Sabrina va changer sa vie, mais il lui faudra toute sa volonté et sa ténacité pour la convaincre de ses intentions et de ses sentiments.

    John Tucker est le dernier de nos étudiants et joueurs favoris de Hocker du campus. Il est toujours loyal envers ses amis et coéquipiers. Il est réservé, prévenant, gentleman et surtout fiable, néanmoins pendant l'intimité, et surtout avec Sabrina c'est un vrai démon.
Sabrina James est une femme très intelligente, courageuse et forte. Elle ne mâche pas ses mots, même si elle est très distante et renfermée. Son rêve c'est Harvard, et pour cela elle travaille dure et cumule deux emplois. C'est une femme canon, brillante et bosseuse.
    Ces deux personnes sont incroyables, et se complètent parfaitement. Elle a besoin de tout contrôler, et lui est beaucoup plus souple, il prend les choses comme elles viennent. Sa patience est un atout pour ce couple, car Sabrina est très longue à prendre ses décisions et très peu sûre d'elle-même.

    La narration est en alternance entre les deux points de vue, et introduit par leur prénom à chaque changement. Cette histoire se déroule en parallèle avec la saison 3, Allie et Dean. L'intrigue et l'histoire de Tucker et Sabrina est palpitante et captivante. Le lecteur les suit dans leur aventure avec une agréable attention. Seul quelques passages où le côté incertain et « douteux » de Sabrina est parfois lassant.
L'écriture est fluide, légère et très facile à lire, les presque cinq cent pages filent à une vitesse. La dernière page arrive bien trop vite. Les sentiments et les émotions sont présents à chaque instant. L'intrigue est très commune, soit peu innovante mais grâce aux personnages et à la plume de l'auteur, cette romance est addictive et très plaisante.

    Ce fut un pur bonheur de découvrir ses étudiants et joueurs de Hockey. Cette saga est une belle découverte dans son genre. Humour, amour et amitié est une combinaison qui fonctionne parfaitement. Ce tome sur Tucker est une sublime histoire qui conclut à merveille cette série. L'auteur nous prévoit un spin-off pour bientôt.

jeudi 12 janvier 2017

Saga The Vanishing Girl tome 1 The Vanishing Girl - Laura Thalassa


Saga The Vanishing Girl tome 1 The Vanishing Girl de Laura Thalassa

Résumé :

Chaque nuit, après s’être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n’importe où : à l’étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d’un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C’est un secret qu’elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu’un d’autre est au courant.
Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n’est pas seule et les gens comme elle – les téléporteurs – sont utilisés comme une arme.
Expédiée dans un camp d’entraînement quasi militaire, Ember découvre qu’on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

  • Format : Format Kindle (2335 KB - 344 pages)
  • Éditeur : AmazonCrossing (21 mars 2017)

Extrait :

Chapitre 1 :
"...
 À mon grand désarroi, il n'y avait pas d'argent. En fait, il n'y avait que deux choses dedans : un bout de papier et un objet noir, plutôt lourd.
  Je sortis le papier et lus la note qui y était griffonnée :
   Adrian Sumner doit mourir.
  Je lâchai le mot comme s'il m'avait brûlé les doigts.
  Je ne connaissais Adrian que depuis quelques minutes : comment pouvais-je être arrivée ici avec un tel papier ?
..."



Chapitre 4 :
" - Tu n'es pas un officier de police, déclarai-je.
  Il sourit.
- Non, en effet.
  Mon cœur fit un bon dans ma poitrine.
- Tu travailles pour le gouvernement ?
  Son sourire se fit rusé.
- On pourrait dire ça.
- Donc tu es venu avec ces agents pour me capturer ?
  Il releva une jambe pour n'avoir plus qu'un genou à terre et laissa pendre son bras pardessus.
- Je ne suis pas venu avec eux, mais je travaille avec eux. (Il s'exprima sur un ton délibérément nonchalant pour poursuivre.) Et quand il m'ont dit qu'ils avaient trouvé ma paire, j'ai demandé à être sur place pour t'emmener.
  Paire ?
  Il me parcourut rapidement du regard.
- Je dois dire que tu ne m'as pas déçu. Pas du tout.
  Je fus étrangement tentée de rougir à ces paroles.
  Il se leva et consulta sa montre.
- On dirait que notre temps est presque écoulé, princesse.
- Arrête de m'appeler comme ça.
  Une étincelle malicieuse s'allume dans ses yeux.
- Mais c'est tellement drôle de te mettre en rogne.
  Voyant que je lui lançais un regard mauvais, il soupira comme si sa vie était un véritable calvaire.
- On se voit ce soir, Ember.
  Il connaissait mon nom. Je haussai les sourcils, en ignorant la façon dont ma peau s'échauffait.
  Sa montre bipa à deux reprises, et il disparut."

Avis de Lili :

     Cette nouvelle série offerte par AmazonCrossing, est tout bonnement extraordinaire.

Ember se téléporte pendant dix minutes lors de son sommeil. Après cinq ans de voyages, elle ne contrôle toujours pas ses destinations. Elle vient d'avoir dix-huit ans. Le lendemain, elle se lève avec d'étranges marques noires sur le corps venues de nulle part. Puis ses déplacements sont de plus en plus étranges.
Les réponses vont arriver, et avec eux Caden.

    Ember Pierce est une jeune lycéenne intelligente et maligne. Son esprit est ingénieux et très perspicace. Elle assimile très vite et va direct à l'essentiel. Son sens de l'observation est affûté. Tout cela va s'expliquer au fil de la lecture.
Caden Hawthorne cache bien sa personnalité derrière un masque arrogant et égoïste. Il est très confiant et intense, mais surtout protecteur.

    La narration est du point de vue d'Ember, nous vivons toute cette aventure à travers ses yeux. Dès le début, le suspense et l'action sont en place. Le rythme est soutenu, les actions, rebondissements et révélations s'enchaînent pour notre plus grand plaisir. L'écriture fluide et légère est un pur bonheur à la lecture. Le scénario est captivant, intéressant et ficelé au moindre détail. L'univers de cette aventure est complète et facilement assimilable. 

    Pour laisser le suspense, je vous laisse découvrir cette merveilleuse histoire d'Ember. Son univers est une merveille. Tout est très bien dosé pour vous envoûter et vous embarquer dans ce monde fantastique. La romance est très agréable et sensuelle. L'auteur nous offre une fin à suspense qui nous pousse à demander la suite au plus vite.
Cette sortie est prévue pour le mois de mars, alors préparer votre pré-commande, ce tome est immanquable. 

Un grand merci à Amazoncrossing pour cette belle découverte !
  Badge Lecteur professionnel



mercredi 11 janvier 2017

Rendez-vous avec ma star tome 1 - Alexandra Lanoix


Rendez-vous avec ma star tome 1 d'Alexandra Lanoix

Résumé :


«Nina est une jeune vétérinaire londonienne d’une trentaine d’années. Elle et son amie Beth sont de grandes fans, depuis des années, de la star internationale anglaise Tom Bradley. Celui-ci est au top de sa carrière, beau, charmant et… de nouveau libre. Même si le rêve de Nina est de rencontrer un jour son idole, celle-ci s’y refuse ; elle a trop peur de se frotter à la réalité. Beth, qui l’a déjà vu à plusieurs reprises, la pousse à franchir le pas. Nina est en couple avec Jeremy, a les pieds sur terre, et ne se résout pas à vouloir ne serait-ce que l’entrevoir. Elle est bien consciente que ce genre d’homme ne fait pas partie de son monde, et qu’une barrière existe entre les gens connus et leurs fans. Cependant, un jour, la chose la plus improbable va arriver : Nina, à cause de sa maladresse, croisera Tom Bradley dans des circonstances qui ne pourraient pas laisser envisager une suite entre eux ; et pourtant...»

  • Format : Format Kindle (881 KB - 240 pages)
  • Éditeur : Alexandra Lanoix (2 mai 2016)

Extrait :

Chapitre 2 :
"- Pouvez-vous m’attraper des serviettes en papier pour m’essuyer, je vous prie ?
- Hein ? Quoi ?
- Des serviettes en… laissez tomber je vais le faire !
  Il partit en direction du comptoir pour en demander. J’avais repris mes esprits après quelques secondes. Je savais que ce qui venait de se passer était ma faute, mais il était loin du portrait que m’avait décrit Beth, charmant lui ? Cela dit comme j’étais responsable de cet accident de caféine et d’entrechocage de têtes, je pris les devants pour lui acheter un t-shirt afin de le dépanner et de m’excuser.
- Je vous ai acheté un t-shirt pour que vous puissiez vous changer. Je suis encore désolée, je ne vous avais pas vu parce que j’étais en train de regarder les prénoms sur les gobelets et…
  Je n’avais pas eu le temps de finir mon explication qu’il me coupa net." 
- Vous pensez que cela m’intéresse du pourquoi vous m’êtes rentrée dedans ? Vous savez combien ça coûte une chemise comme ça ?
- Non, navrée, mais je viens de m’excuser, ce n’est pas la peine d’être désagréable non plus ! C’était rien que du café…
- Vous savez qui je suis ? fit-il, hautain.
- Un con à casquette ? lâchai-je en faisant une grimace et en ayant regretté instantanément de lui avoir dit.
- Je ne le crois pas ! fit-il. Et en plus vous m’insultez ? Vous êtes sacrément culottée quand même.
- Moi, culottée ? Apprenez le savoir-vivre tout d’abord, après, on en reparlera. Et pour votre chemise je vous paierai le pressing si ça peut vous soulager.
  Tom Bradley ou pas, il m’avait sérieusement gonflée."

Couverture Rendez-vous avec ma star, tome 1

"  Tout à coup, Ravi fit son apparition après avoir expédié notre dernier client de la matinée.
- Oh Mon Dieu ! C’est Tom Bradley, s’exclama-t-il en se jetant sur lui et en lui secouant la main. Tu as vu Nina ? Ton rêve s’est réalisé ! Tu l’as finalement rencontré !
- Merci Ravi, tu n’as pas des papiers à faire là ? dis-je, mal à l’aise.
- Non, j’ai fini. Vous savez qu’elle est folle de vous depuis des années ?
- Ah oui… vraiment, Nina ?
- Enfin, je vous aime bien, mais sans plus, mentais-je.
- Qu’est-ce que tu racontes ? Tu as sa photo sur le lockscreen de ton téléphone !
- Raviiiiii ! criai-je.
  J’étais indéniablement embarrassée par la situation et je ne savais plus où me mettre, par contre Tom avait l’air content que je sois aussi gênée, ça semblait l’amuser. Il devait avoir l’habitude de ce genre de choses.
- Vous habitez dans le coin ?
- Elle vit à cinquante mètres d’ici, c’est la maison avec les escaliers en damier blanc et noir, vous ne pouvez pas la louper.
- Merci Ravi, mais je peux encore parler toute seule. Tu veux bien nous laisser, je suis sûre qu’il reste de la paperasse à faire au bureau, dis-je en faisant un mouvement des mains pour qu’il dégage."

Avis de Lili :

    Si vous cherchez une bonne comédie romantique pour vous détendre, n'hésitez surtout pas. Ce roman est sympathique avec plein d'humour.
Nina est une grande fan du célèbre acteur Tom Bradley depuis plusieurs années. Jusqu'au jour où elle le percute dans un starbucks, elle pensait ne jamais l'intéresser. 

    Nina Lockwood, est fiancée depuis plusieurs années. Peu épanouie ou pas du tout dans cette relation, elle y met un terme. Face au flirt de Tom, elle est d'un naturel très pessimiste, ne pensant pas du tout qu'il puisse être attiré par une femme aussi simple qu'elle. Et pourtant c'est une belle femme avec de l'humour, une belle répartie et qui adore plaisanter. Parfois elle est fougueuse et d'autre très naïve, son personnage n'est pas fixé dans un caractère bien précis.
Tom Bradley est un homme simple parfois. Tout le long de la lecture, nous essayons de le cerner, de découvrir sa personnalité, est c'est très dur. Il est sensible à certains moments, puis à d'autres il semble presque sans cœur. Cela rend les sentiments que l'on peut ressentir pour celui-ci très flous et peu sincères.

    La narration est du point de vue de Nina tout le long du roman. L'humour est hilarant et sublime. L'intrigue est prenante et captivante, néanmoins un manque de piquant. L'écriture est simple, facile à lire et fluide. Le rythme est soutenu, et les rebondissements s’enchaînent à merveille. L'auteur nous offre une fin inattendue, apportant un nouveau suspense pour le second tome.

    Une belle comédie romantique originale et atypique. Les personnages sont peu crédibles à certains moments, mais restent très attachants. C'est une lecture rafraîchissante, sans prise de tête, très plaisante pour un moment de lecture détente.

Je remercie Alexandra Lanoix pour cette belle découverte, et lui souhaite une belle continuation avec ses romans.


mardi 10 janvier 2017

Oraison pour une île - Lynda Guillemaud

Couverture Oraison pour une île

Oraison pour une île de Lynda Guillemaud

Résumé :

Une femme, un homme. Une île. Pas déserte, mais presque. Pas paradisiaque, mais quelque part entre ciel et mer. Bréhat la secrète ne se révèle qu'à ceux qui veulent bien la regarder avec leurs yeux d'amants. Caroline y échoue avec son mal-être dans la maison d'hôte de Cordélia. Or, à Bréhat, il n'y a rien, ou presque. Rien que des rochers, des fleurs, une atmosphère atemporelle. Des couchers de soleil, des balades labyrinthiques, des croix de granit perdues au détour des sentiers changeants. Et la mer, omniprésente. Il y a aussi Joshua, un jeune homme énigmatique et mystérieux, à la personnalité ambivalente. Dans ce lieu hors du temps où l’on n'a rien de mieux à faire que de profiter de ce qui existe, Caroline et Joshua vont-ils trouver ce qu'ils cherchent ?

  • Format : Format Kindle ( 1210 KB - 128 pages)
  • Éditeur : Librinova (13 novembre 2015)


Extrait :

Chapitre 3 :
"  Mourir n'avait plus de sens.
Ce n'était plus qu'un assemblage de lettres, à peine un mot. Il n'y avait plus qu'une sonorité, à la fois onctueuse et tranchante, une sensation vive de douleur mêlée à celle, plus diffuse, de paix, de libération. 
  Mais pas de sens. 
  De l'index, Caroline écrivait les six lettres sur la feuille blanche, le menton dans la main. Son doigt déliait les jambages du m, arrondissait les o, enroulait le u, plantait les r et le i, plus violemment, comme une sentence, un couperet impitoyable. Onctueux - et tranchant.
  Des « mourir » fantômes s'alignaient ainsi, comme une armée conquérante, sur sa feuille, toujours vierge, toujours vide, qui s'étirait, s'allongeait, interminablement, insupportablement blanche.
  Mourir ; il ne restait que mourir. Tous les autres mots l'avaient désertée.
  De guerre lasse, Caroline avait bien tenté de lire, pour reprendre au moins ne serait-ce qu'un simulacre d'activité intellectuelle, mais rien ne pénétrait. Les mots flottaient autour d'elle, sans entrer, et ils ne signifiaient plus rien eux non plus, comme écrits dans une langue étrangère qu'elle lisait sans comprendre.
  Cette incapacité à lire et à écrire la frustrait d'elle-même avec une violence qui lui mettait les larmes aux yeux. La puissance destructrice de ce néant-là la terrifiait.
- Thé ?
...
Le temps... Le temps. Le temps.
  Caroline hocha la tête pensivement en accrochant du regard la sculpture de Bob Wayne. Ici, le temps n'existait même plus.
- Mais je n'ai pas le temps ! répliqua Caroline sombrement sans regarder Cordélia, comme si elle se parlait à elle-même. Je dois retourner sur le continent, rejoindre ma vie, l'homme de ma vie - dont je ne sais plus s'il l'est réellement. 
- De quoi doutes-tu donc ?
  Caroline tourna la tête vers la vieille dame et soupira.
- De tout. De moi, des choix que j'ai faits. De ma vie, en un mot. Je ne sais pas si je suis heureuse. Alors même que j'ai tout pour trouver que la vie est belle ! Je voudrais juste avoir une raison...
- Une raison de vivre ?
- Ou une raison de mourir, répondit Caroline avec lassitude. Quelle importance ? Au fond, ça revient au même. Mais au moins je ferai quelque chose. J'ai juste besoin d'une raison"


Afficher l'image d'origine
Source

Chapitre 5 :
" - Café pour tout le monde ? demanda la maîtresse de maison sur le pas de la porte de la terrasse.
- Thé pour moi !
  Caroline et Joshua avaient parlé en même temps, d'une seule voix ; il y eut un silence pendant lequel ils se dévisagèrent, stupéfaits, tandis que Cordélia disparaissait dans la cuisine.
- Effrayant signe du Ciel, tu ne trouves pas ? murmura Joshua avec un léger sourire énigmatique.
- Je ne crois pas aux signes, répondit posément Caroline, croyant à une boutade et pour clore là la conversation.
- Moi si, rétorqua le jeune homme tout aussi sérieusement. Et je dis que c'en est un."

Avis de Lili :

    Débarquée sur l'île de Bréhat, Caroline est accueillie par Cordélia son hôte pendant quelques jours. Elle est arrivée sur l'île pour se reposer et pour changer d'air. Elle va  faire la rencontre de Joshua, un homme plein d'assurance et avec de l'orgueil. Leur attirance est mutuelle, mais chacun a son propre destin.



    Caroline, 26 ans, est face à un moment, à un tournant de sa vie très important. Elle doit faire des choix sur des questions existentielles qu'elle se pose. Caroline écrivait avant ses doutes, sa détresse et ses idées noires. C'est une jeune femme vulnérable et fragile.

Joshua est un artiste photographe bien mystérieux. Il est confiant, presque inébranlable. Et pourtant il cache une vulnérabilité que seule Caroline voit.
Ces deux âmes différentes et limites à l'opposé qui se trouvent et se complètent pour se sauver. Leurs différences ne font que renforcer leur compatibilité. 


    La narration est à la troisième personne, mais l'auteur incorpore quelques petits monologues. L'écriture est classique, poétique et très descriptive. L'auteur nous fait voyager à travers son île en accentuant ses images grâce à un vocabulaire très riche. Elle intensifie les descriptions mais aussi les sentiments à l'aide d'une panoplie de mots, adjectifs, adverbes, verbes... ainsi que de nombreuse figures de style. Ce roman est à lire à tête reposée pour être entièrement envoûtant et pour ressentir toute la puissance des émotions. L'île est hors du temps, l’époque pourrait être différente que le lecteur n'en serait rien. L'intrigue nous amène une belle histoire romantique mais impossible et intemporelle malgré tout.

    Ce fut une romance riche en sensation. Une concentration est néanmoins nécessaire pour ressentir les émotions, apprécier l'écriture poétique de l'auteur, et jouir du paysage magnifique des lieux. La romance est d'une beauté sans appel, et pourtant très simpliste. L'auteur nous offre un roman inspiré, poétique et symbolique. Loin de mes lectures habituelles, ce fut un excellent moment et une belle découverte.



Un grand merci pour ce partenariat avec Librinova.


Librinova

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...